Mettre une image dans un texte avec Photoshop

Grâce à Photoshop CS6, il vous sera facile de mettre une image dans un texte, permettant d’avoir l’effet de l’image ci-dessous.

  • Commencez par ouvrir votre image.
  • Cliquez sur l’outil Texte (T), puis saisissez votre texte. Vous avez alors la possibilité de modifier ses caractéristiques (typographie, taille, alignement…). Sachez que pour mettre une image en forme de texte, il vaut mieux que celui-ci soit de caractère assez gros, pour laisser plus de visibilité à l’image.
  • Une fois votre texte placé sur votre image (vous pouvez toujours le déplacer où bon vous semble), une sélection va être réalisée. Pour cela, maintenez enfoncé la touche [Ctrl] puis cliquez sur votre calque de Texte. Cliquez ensuite sur le calque représentant votre image de départ. Copiez/Collez la partie sélectionnée, un nouveau calque est créé, contenant le texte rempli par l’image.

Une autre façon de le faire, c’est en utilisant l’outil « Masque ».

  • Une fois votre image ouverte, sélectionnez l’option « Masque de texte horizontal », dans l’outil Texte. Placez votre bloc de texte sur votre document et saisissez votre texte. Durant la saisie de votre texte, un arrière plan rouge apparaît : l’outil Masque.
  • Une fois votre saisie terminée, vous pouvez déplacer votre texte sur votre document avec l’outil Déplacement. Puis cliquez sur l’outil Masque de fusion afin d’incruster l’image dans votre texte.
  • Et pour finir, sachez que vous pouvez également déplacer votre masque de fusion. Pour cela, cliquez sur l’icône de chaînage (au centre des deux calques) puis déplacez au choix l’image ou le masque en cliquant respectivement sur leur vignette pour les sélectionner.

Votre image est donc incorporée à votre texte. Il ne vous reste plus qu’à enregistrer votre travail

Les corrections de tons avec les courbes sur Photoshop CS6

Modifier une image grâce à la fonction Niveaux et à la fonction Courbes de Photoshop.

La fonction Niveaux propose trois niveaux de réglages:

  1. Tons foncés
  2. Tons clairs
  3. Tons gamma.

La fonction courbe elle offre plus de précisions puisqu’il est possible d’intervenir autant sur les tons clairs que sur les demi-tons mais également sur les tons foncés. Grâce à cela nous pouvons placé directement jusqu’à l’intégration de 14 points de contrôle sur leurs courbes. Vous pouvez le faire sur la courbe, mais également directement à partir de l’image.

Dans chacune de ses fonctions vous aurez également des options qui seront directement disponibles en haut dans le menu des propriétés puis en allant dans les options d’affichage des courbes.

Le menu du panneau courbes pour vous donner accès aux options se trouve à droite du panneau, il s’agit du petit pictogramme avec la flèche vers le bas et quatre traits superposés (sauf pour les présentations plus académiques, il s’agit d’un simple bouton option, cela dépend de votre OS).

La courbe de gradation, pour la gestion de la luminosité de votre image sur Photoshop.

Autre élément pour faire des modifications, c’est la courbe de gradation. C’est ce qui vous permettra de voir comment est distribué la luminosité de votre image. En activant le bouton “Affichez l’écrêtage”, vous verrez alors afficher des valeurs sur entrée (axe des abscisses) et sur sortie (axe des ordonnées). Le réglage se fait directement à la main grâce à votre souris sur la courbe, sinon, vous pouvez jouer avec les valeurs pour voir le résultat de votre image.

Ces informations peuvent être réglées directement sur la couche RVB ou sur l’une des couches directement, pour orienter la colorimétrie de votre document.

A quoi sert la goutte d’eau sur Photoshop et comment l’utiliser

L’outil « Goutte d’eau » permet d’atténuer certaines zones d’une image en agissant sur le flou de la zone agissante. Il permet du coup de mettre en avant un élément par rapport à un autre grâce à l’effet flou qu’il provoque par son utilisation. C’est un outil de photoshop qui vient la plulpart du temps

goutte-eauLa première utilisation que l’on en fait, c’est lors d’une exposition trop forte à la lumière pour gommer par exemple l’effet d’un flash sur un visage.

Voilà quelques pistes d’utilisation simple:

Dans un premier temps, pour éviter les modifications irréversibles sur votre document, cochez l’option « Échantillonner tous les calques », et pensez à créer un nouveau calque pour les manipulations à venir, avec cet outil.

Vous êtes alors prêts à adoucir votre image. Sélectionnez l’icône : situé dans la barre d’outils à votre gauche. Aucun raccourci n’est prévu pour cet outil.

Plusieurs réglages vous sont alors proposés dans la barre d’options située au dessus de votre document Photoshop. Vous pouvez alors modifier la forme de votre goutte d’eau, son épaisseur, mais également la dureté de celle-ci.
A savoir : plus l’épaisseur est importante, plus le résultat sera visible. N’insistez donc pas trop, le trop fort se voit et donc le “trucage” se verra et gâchera l’effet.

Vous êtes donc libre de régler vos paramètres comme vous le souhaitez à condition de ne pas trop en faire, mais c’est le cas pour tous les outils Photoshop.

Ensuite, en faisant de simples clics sur votre image, et en procédant par des « va-et-vient » plusieurs fois au même endroit, vous obtiendrez un effet plus atténué, et donc une image plus ou moins floutée en fonction de vos paramètres présélectionnés.
La « Goutte d’eau » aura donc des résultats très intéressants pour amenuiser certains excès de photo, les défauts d’un visage en sont l’illustration parfaite.

Enregistrer un tracé réalisé dans Photoshop

Le tracé, avec l’utilisation des masques, permet d’aller très loin sur Photoshop. Nous allons donc voir comme enregistrer un tracé sur Photoshop, afin de les conserver et de pouvoir les réutiliser.

Le tracé, à la plume surtout, prend du temps à faire. Il faut donc oublier le temps où un tracé effacait l’ancien.

En ayant plusieurs tracés, cela vous permet de conserver l’ancien.enregistrement trace.

Rien de très compliqué donc pour mémoriser votre tracé sur Photoshop, il suffit d’en créer un nouveau et de renommer le précédent.

Ensuite si vous souhaitez les réutiliser, il faut enregistrer votre document, (même sans les calques) et vous aurez alors les tracés que vous pourrez transformer en sélection pour agir dessus facilement.

Pour nommer un tracé, il faut double cliquer sur le nom du tracé, vous pourrez alors le nommer à votre guise comme sur un calque.

C’est le tracé sélectionné qui sera effacé si vous redémarrez un tracé plume sur un existant.

Ensuite une fois que cela est fait, il vous suffit de faire un enregistrer-sous, et vous retrouverez les tracés sur votre document en cas de besoin.

Transformer une photo en dessin avec Photoshop

visage dessin photoshopRien de difficile, c’est pourtant une question régulière que nous avons, à savoir comment à partir d’une photo, créer un dessin.

Voilà donc le tutoriel qui vous permettra de le faire facilement.

  • Ouvrez votre photo.
  • Déverrouillez votre calque en double cliquant sur son cadenas et nommez le “calque 0”, un bon moyen de l’identifier facilement comme étant le premier calque d’arrière plan.
  • Sélectionnez l’outil Baguette magique (W, ou clic droit sur l’outil Sélection rapide). et si vous avez plusieurs parties à sélectionner, maintenez la touche [Shift], puis cliquez sur les différentes parties.
  • Une fois votre sélection faite, appuyez sur la touche [Suppr.] pour effacer votre arrière plan. (assurez vous que votre calque sélectionner soit le bon pour éviter de faire une suppression dans le vide ou sur le mauvais calque).
  • Créez un nouveau calque, puis sélectionnez l’outil Pot de peinture avec le blanc,
  • Appliquez-le sur votre sélection. Faites [Ctrl+D] pour valider le tout.
  • Retournez sur votre calque initial, puis allez dans le menu Image / Réglage et choisissez « Noir et Blanc » et validez à nouveau.
  • Dupliquez ce calque [Ctrl+] et transformez votre photo en négatif [Ctrl+I].

Appliquez un nouveau mode à ce calque : Densité couleur -, vous obtenez alors un fond de couleur blanche. Allez dans le menu Filtre, sélectionnez Atténuation, et appliquez le Flou gaussien. Vous pouvez accentuer le flou ou non, en jouant avec le curseur.

Et voilà, votre calque est désormais devenu une photo dessin parfaite. Pour information, afin d’accentuer l’effet dessin et éviter de laisser apparaître votre trucage de façon trop importante, n’insistez pas trop sur le flou, bien au contraire, les défauts feront bien naturels!

Créer un GIF animé avec Photoshop : Procédure

Un GIF est une image animée, créée grâce à l’association de plusieurs images, les unes à la suite des autres, gardant une certaine cohérence dans leur enchaînement. Nous allons donc voir dans ce tutoriel, comment réaliser un GIF animé grâce à Photoshop.

Créer un GIF vous permettra de poser une animation d’image simple dans une page web.

Gardez les paramètres par défaut, il vous faudra seulement modifier la largeur et la hauteur, en choisissant de ne pas garder une taille trop grande (100 / 100 conviendra parfaitement pour un GIF). Vous pourrez toujours zoomer [Ctrl +] pour améliorer votre condition de travail.

Ou ouvrez la photo que vous souhaitez animer.

  • Ensuite sélectionnez « Montage » dans le menu Fenêtre. La table des montages apparaît alors en bas de page.
  • Créez un nouveau calque, puis dessinez (si vous aviez choisi de créer un nouveau document).
  • Sinon, dupliquez votre calque d’arrière plan [Ctrl+J],
  • puis dans le menu Edition, sélectionnez Déformation de la Marionnette. Pour chaque modification, vous devez créer un nouveau calque.
  • Sélectionnez un de vos calques, et cliquez sur « Duplication des images sélectionnées », dans la table de montage. Masquez celui dont vous venez de dupliquez pour votre montage, puis recommencez l’opération.

Vos calques s’afficheront par la suite, et seront près au montage.
gif-photoshop

Vous avez la possibilité de choisir le temps entre chaque calque lors de l’animation. Et vous pouvez également inverser vos images dans la table de montage. Pour cela, allez dans le menu du montage :
Et cliquez sur « Inverser les images ».

Pour lancer celle-ci, appuyez sur l’icône « Play ». Et découvrez le résultat.

Pour enregistrer votre GIF, allez dans le menu Fichier, et sélectionnez « Enregistrez pour le web ». Vous n’avez pas besoin de modifier les paramètres par défaut, sauf si cela vous semble nécessaire. Validez le tout.

Pour modifier un GIF animé :

Commencez par ouvrir votre GIF.

Si la fenêtre de Montage ne s’ouvre pas automatiquement, allez dans le menu Fenêtre, et sélectionnez Montage. Une bande composée d’images apparaît alors en bas de page, et des calques sont à votre disposition dans le panneau Calques.

Pour modifier le contenu des objets dans les images d’animation, modifiez les calques affectant les images concernées dans le panneau Calques, à l’aide des différents outils que vous propose Photoshop CS6.

Réorganiser vos calques photoshop avec un tri automatique par type.

Le filtrage des calques sur Photoshop CS6.

Grâce à la nouvelle version de Photoshop CS6, vous avez la possibilité d’organiser vos calques grâce à la fonction de filtrage. En effet, grâce à cette fonction, vos calques pourront être placés selon différents critères, tels que le type, le nom, la couleur, l’effet… Ces options de filtrage vous permettront donc de trouver plus facilement les calques que vous aurez créés.

Cette fonction se trouve dans la partie supérieure du panneau Calques, se trouvant à droite de votre écran. Sachez que ces critères peuvent être cumulés et s’avéreront très utiles et pratiques pour afficher certains calques quand vous en utiliserez en grande quantité.

Vous pouvez trouver dans ce panneau, cinq icônes correspondant aux types de calques les plus courant.

Calque dynamique – Calque de texte – Calque de pixel (dont l’arrière plan fait parti en réalité) -Calque de contraste et enfin le Calque de forme

En cliquant sur l’un deux vous définissez le critère de filtrage et seuls les calques correspondant au type sélectionné apparaîtront en-dessous. Un motif, situé en haut à droite du panneau « Calque » devient rouge, indiquant donc que votre filtre est actif :
Vous pouvez également sélectionner deux types de filtre à la fois, pour cela, il vous suffira juste de cliquer sur les icônes qui vous intéressent lors de vos filtrages.

Comme vous pouvez également voir sur notre image ci-dessus, en plus des icônes représentant les cinq types de calques les plus courant, il y a aussi six grands types de filtrage de calques :

  • Type : c’est-à-dire, si votre calque est plutôt graphique, textuel, de réglage, vectoriel…
  • Nom : à vous d’inscrire le nom du calque que vous souhaitez retrouver.
  • Effet : ombre, contour…
  • Mode : fondu, obscurci, éclairci…
  • Attribut : visible, bloqué, masque d’opacité…
  • Couleur : un choix de couleur est déjà établi

Exemple : si vous avez préalablement associé un ou plusieurs calques à une couleur, en allant dans le filtre « couleur », et en sélectionnant la couleur en question, vous accéderez à tous les calques associés à celle-ci.

Faire ressortir un objet en couleur sur une photo en noir et Blanc.

Ouvrez votre photo, puis faites un calque de duplication. A partir de celui-ci, créez un calque de réglage « Noir et Blanc ». Fusionnez-le avec votre calque dupliqué. Pour cela : clic droit sur le calque de réglage puis « Fusionner avec le calque inférieur ».

Sélectionnez l’outil « Masque de fusion » (masque de fusion ), dans le menu calque en bas à droite de votre écran.Assurez-vous d’avoir la couleur noire en premier plan, et blanche en arrière-plan, afin d’obtenir cet icône :

Assurez-vous d’avoir la couleur noire en premier plan, et blanche en arrière-plan, afin d’obtenir cet icône de premier et de deuxième plan en N&B.
dans la barre d’outils principale. Puis sélectionnez l’outil Pinceau. A vous de choisir l’épaisseur et la forme qui vous semble les plus adaptées à votre zone de travail. Glissez ensuite votre cible sur les zones conservatrices de couleurs, à mettre en évidence.

Si vous avez des petites imperfections, du fait de débordement, il vous suffit juste d’inverser vos couleurs d’arrière et de premier plan, en mettant le blanc en premier plan et le noir en arrière plan, et de passer votre cible sur ces imperfections.

Votre élément a donc conservé ses couleurs d’origines grâce à l’outil Pinceau que vous avez passé, et apparaît alors sur fond noir et blanc grâce au calque de réglage que vous aviez créé.

Transformer une image en .ico avec Photoshop.

Le .ico permet à votre site internet d’avoir une image dans le haut de votre nabigateur entre autres applications.

Ce .ico, n’est en revanche pas un format natif, et il faut donc le fabriquer.

Il faut tout d’abord préparer votre Photoshop, c’est à dire intégrer dessus un plugin (sous-programme) pour le poser ensuite dans le dossier de Photoshop, à l’endroit suivant : c:\…Adobe Photoshop CS4/5/6 \Plugins Files formats

Vous pouvez le télécharger directement à l’adresse suivante, http://www.telegraphics.com.au/sw/, il s’agit du premier plugin de la liste.

Ensuite, vous pourrez utiliser le plugin qui laissera apparaitre l’extension .ico lorsque vous ferez un enregistre sous.

Pour information, l’idéal est de travailler votre fichier en PNG d’une bonne qualité. Après avoir aplati vos calques, modifiez le format de l’image en un équivalent de 10px par 10px.
Une fois l’opération faite, votre .ico est opérationnel pour fonctionner.

Pour information, certains CMS de type Drupal et WordPress, pour certains thèmes préféfinis, ne requierent plus ce format, puisque ça marche aussi bien avec un .jpg, ou un .png.

Le groupe de calque sur Photoshop, à quoi ça sert et comment le créer.

Tout d’abord, pour votre information, un calque est un ensemble de couches empilées les unes au-dessus des autres, dont chacune contient une partie des éléments constituant l’ensemble, ce dernier étant obtenu par la superposition de tous les calques.

Dans un premier temps, lorsque vous ouvrez un nouveau document Photoshop, celui-ci contient déjà un calque, souvent nommé « Arrière plan ». Vous pourrez y ajouter d’autres calques afin de mieux organiser votre travail. Vous pourrez également créer et modifier des objets sur un même calque sans toucher aux objets des autres calques.

Il est donc très judicieux de créer des calques lorsque votre travail contient beaucoup d’élément. Cela vous permettra donc de modifier une partie de votre travail (image, texte…) sans devoir tout recommencer.

Créer un calque, à partir de la barre d’option

outil creation calque photoshop
Cet icône, situé dans la barre d’outils se trouvant en bas à droite de votre écran, vous permettra de créer un nouveau calque lorsque vous en aurez besoin.
Vous pourrez également créer un nouveau calque en allant dans le menu « Calque / Nouveau ».

Vous aurez également la possibilité d’apporter de la couleur à chacun de vos calques, en faisant un clic droit sur un des claques créés. Un menu apparaitra donc, vous pourrez alors choisir une des couleurs déjà proposée. Cela vous permettra de les identifier plus facilement grâce aux codes couleurs que vous pourrez leur donner.

Pour créer un groupe de calques, voici la procédure qui vous permettra de le faire.

Une fois vos calques créés, il est possible de les organiser en groupe de claques. C’est-à-dire, en un dossier catégorisant tous vos calques en fonction de leur utilité. A noter qu’il est également possible de le renommer.

C’est pratique sur un document Photoshop qui comporte beaucoup de calques et ça permet aussi de pouvoir déplacer plusieurs calques en une seule fois.

Pour créer un groupe de calques, vous pourrez sélectionner ou non les calques à associer dans ce groupe. Ensuite, en allant dans le menu « Calque », il faudra cliquer sur « Associer les calques » [Ctrl + G] s’il y a une sélection de calques, ou alors, en cliquant sur « Groupe » situé dans le menu « Calque / Nouveau ». Vous pourrez également créer un groupe grâce à l’icône se trouvant en bas à droite de votre écran :

Une fois ce groupe créé, il faut savoir qu’il est possible d’ajouter des sous-dossiers (dix maximum), en créant un dossier dans un même groupe.

Attention :oeil photoshop Ce motif permet de masquer les calques, groupes, etc, que vous avez créé, selon vos besoins. Il vous suffit juste de cliquer sur cet icône. Les éléments masqués ne seront donc plus visibles sur votre document. Pour les faire réapparaître, un simple clic sur ce motif sera nécessaire. Parfois, si vous êtes concentrés sur un groupe de calque nécessitant d’un cacher un autre, c’est une fonction bien pratique qui peut également s’appliquer à seulement un des calques du groupe que vous avez créé.