Corriger la perspective d’une photo sur Photoshop CS6

Voici un tutoriel simple qui vous permettra de retoucher votre photo lorsque la perspective est décalée. C’est le cas des photos qui sont prises par le haut ou par le bas, déformant ainsi le bâtiment (ou la cible de votre photo). Attention juste à ne pas appliquer ce tutoriel sur les corps humains ou les visages. La déformation n’aura pas le même effet;) Bref, voilà ci dessous l’outils de correction, c’est l’équivalent d’un dé “fisheye”.outil correction perspective

L’outil Correction de perspective par recadrage vous permettra de réarranger la perspective de votre photo lors de son recadrage. Si votre photo contient un cadrage oblique (prise de vue par le bas, ou inversement), cet outil sera très efficace.

Pour corriger la perspective de votre photo, il faut alors sélectionner l’outil « Correction de perspective par recadrage » situé dans la barre d’outils à gauche de votre écran. Vous le trouverez dans le sous menu de l’outil

« Recadrage » (C), en faisant un clic droit sur celui-ci.

Encadrez votre photo en traçant un rectangle autour de la zone déformée. Vous pourrez ensuite modifier sa perspective grâce aux bords de l’outil qu’il faudra faire correspondre avec ceux de la photo où la perspective est à rectifier.

Votre zone est alors sélectionnée. Sachez que dans la barre d’options de l’outil, vous pouvez définir les dimensions de l’image finale ainsi que sa résolution. Après ça, il vous suffit donc de valider vos modifications (V), et votre image est alors redressée.

Eclaircir les zones d’ombres sur une photo avec Photoshop

Votre image comporte trop d’ombre ? Quelques réglages suffisent pour améliorer l’éclairage de ces zones que vous ne voyez pas correctement, afin d’y retrouver des détails.

Voilà un petit tutoriel rapide que vous pourrez créer un script et appliquer aux photos massives que vous pouvez prendre, tout spécialement après l’été pour ceux qui traiteraient des photos.

  • Ouvrez votre photo. Puis dupliquez votre calque d’arrière plan [raccourci : Ctrl+J], et convertissez-le en objet dynamique (clic droit sur le calque / Convertir en objet dynamique).
  • Dans le menu Image, sélectionnez l’option Réglage, puis Tons foncés/Tons clairs. Une nouvelle fenêtre s’ouvre.
  • Les zones ombragées sont alors plus éclairées. Cochez « Afficher plus d’options » puis réglez vos paramètres en fonction des modifications que vous souhaitez obtenir.
  • Vous pouvez également créer, à la suite de ces manipulations, un filtre Réduction de bruit. Vous le trouverez dans le menu Filtre, en sélectionnant l’outil Bruit. Cela permettra d’atténuer le bruit apparu avec les réglages de l’outil Tons foncés/Tons clairs.

Pour terminer cette modification. Vous pouvez jouer sur le contraste de la photo, en créant un calque de réglage « Niveaux » avec un masque de fusion. Vous trouverez ces outils dans la barre du menu calque, en bas à droite de votre écran. Cela vous permettra de cibler davantage vos zones d’ombre à éclaircir. Attention cependant à ne pas trop insister sur cette fonction,  à l’impression d’une photo, sans imprimante postscript, vous risquez de vous retrouver avec un document tâcher sur les zones d’ombre.

Une fois satisfait de vos réglages vous pouvez aplatir les deux calques afin d’obtenir qu’un seul document. Pour cela, dans le menu principal Calque, sélectionnez « Aplatir l’image ». Et enregistrez le tout.

Atténuer le reflet d’un visage sur Photoshop.

Sélectionnez les parties les plus claires du visage, et quelques réglages suffisent pour atténuer tout reflet visible.

Ouvrez votre photo, puis dupliquez votre calque [Ctrl + J]. A partir de celui-ci, vous allez sélectionnez « Plage de couleurs » dans le menu Sélection. Une fenêtre s’ouvre. Dans le sous-menu Sélection, choisissez « Tons clairs », puis validez. Les parties claires sont alors sélectionnées automatiquement.

gekleurd-haar-img3Si vous avez des zones qui ne doivent pas être comprises dans votre sélection de reflet, activez le mode Masque (Q), puis l’outil Pinceau avec le noir en premier plan, et blanc en arrière plan, comme ceci :

Passez l’outil sur ces zones, vous allez donc noircir celles à conserver.

 

Une fois la sélection correcte, ajoutez un groupe au document en cliquant sur cet icône     situé en bas du panneau calque, puis créez un masque de fusion.

 

Un calque de réglage « Correction sélective » sera nécessaire. Vous le trouverez toujours en bas du panneau calque. Pour les réglages, à vous de voir. Le plus souvent, il faut sélectionner le Blanc, puis réduire fortement le cyan, légèrement le magenta et le jaune, puis augmenter le noir.

A la suite de cela, vous pourrez éventuellement ajouter un calque de réglage Niveaux pour réduire la luminosité, si nécessaire. Ajoutez également un calque avec le Mode Lumière Tamisée, en haut du panneau calque. Remplissez-le de gris à 50%, puis appliquez-lui le filtre Ajout de bruit.

Le lissage du reflet sera donc estompé en fonction des réglages que vous aurez faits.

Sachez que vous pouvez également modifier l’opacité des calques, la densité, le contour progressif, etc.. en allant dans le panneau Propriétés.

Flouter un arrière plan sur Photoshop

contour-flou-photoshopRendre flou le fond d’une photo peut être utile pour lui donner un effet esthétique, mettre en valeur l’élément du premier plan ou tout simplement pour masquer certains détails de l’arrière-plan.

En plus, avec les méthodes instagram, et les potentiels qu’on retrouve sur les derniers iphone en terme de Photo, il ne vous reste plus qu’à vous mettre au travail! C’est plus long, mais à partir d’une photo prise dans de bonnes conditions, l’effet est garanti.

La première méthode consiste à utiliser les sélections.

    1. Tout d’abord, comme dans toute action sur photoshop, il faut ouvrir votre document !
    2. Choisissez l’outil « Sélection rapide », situé dans la barre d’outils à gauche de votre écran, ou appuyez sur la lettre « W » (raccourcis). Lors de votre sélection, vous pourrez modifier l’épaisseur de votre cible.
      Vous pouvez également choisir l’outil « Lassot » (L), ou « Lassot magnétique ». Si vous choisissez celui-ci, pensez à paramétrez le « Contour et progressif » en fonction des caractéristiques de votre photo. Plus la qualité de votre photo est importante, plus votre contour progressif devra l’être (compter environ 10px par tranche de 150 dpi).
    3. Sélectionner ensuite la partie que vous voulez mettre en avant avec l’un de ces outils. Une fois votre sélection effectuée, allez dans « Sélection » situé dans le menu en haut de votre écran, puis « Intervertir ». Toute votre photo est alors sélectionnée.

  1. Allez dans le menu « Filtre », puis « Atténuation », et pour finir, ch
  2. oisissez le « Flou gaussien… ». Une fenêtre s’ouvre alors. A vous de régler vos
  3. paramètres en fonction de ce que vous souhaitez obtenir. Cliquez sur Ok pour valider vos réglages. Puis désélectionnez vos zones en appuyant sur les touches suivantes : [Ctrl + D].

Une autre façon d’obtenir un flou d’arrière plan est possible, par la duplication des calques.

  1. Commencez par dupliquer votre calque (clic droit sur le calque d’arrière plan, ou Ctrl J).
  2. Allez dans le menu « Filtre », puis « Atténuation », et pour finir choisissez le « Flou gaussien… ». Augmentez le nombre de pixels pour flouter votre image comme vous le souhaitez.
  3. Créez un « Masque de fusion » cliquez sur l’outil situé dans la barre du menu calque, en bas à droite de votre écran. Une vignette apparaît à coté de votre calque, sélectionnez-la. Vérifiez la couleur de votre premier plan, il faut qu’elle soit de couleur noire (      ).
  4. A la suite de cela, sélectionnez l’outil Pinceau (B), puis choisissez la forme et l’épaisseur de celui-ci en fonction des caractéristiques de votre document. Passez l’outil sur les zones à modifier. Vous pourrez masquer votre calque d’arrière plan, afin d’être plus précis dans votre manipulation, en cliquant sur l’icône « Œil ».
  5. Une fois votre travail réalisé, il ne vous reste plus qu’à aplatir vos calques afin de les réunir. Pour cela, faites un clic droit sur l’un des calques et sélectionnez « Aplatir l’image ». Votre photo est alors modifiée.

Ces effets sont appréciés, mais il faut les utiliser avec discrétion. Trop d’effets tuent l’effet, nous ne le disons jamais assez!

Donner un effet de mouvement sur une voiture en action avec Photoshop

Cet effet sera possible avec l’outil Pièce (J) et son option Contenu pris en compte. Il faudra créer un calque par roue, deux calques pour le flou de la voiture, et deux calques pour le flou de l’arrière plan.

Postioner les effets de flou sur les bons endroits de la voiture pour créer le mouvement

Pour commencer, ouvrez votre document et dupliquez celui-ci.

Appliquez directement à votre photo le Flou directionnel : Filtre / Atténuation / Flou directionnel. Modifiez l’angle, en fonction du flou que vous souhaitez obtenir.

Après avoir masqué le calque dupliqué, sélectionnez le calque d’arrière plan, et choisissez l’outil Ellipse de sélection pour sélectionner le contour des roues. Pour chaque roue, vous devrez faire la même manipulation, à savoir : une fois le contour des roues sélectionné, allez dans le menu Sélection, puis Modifier, et choisissez le paramètre « Contour progressif » avec une valeur d’environ 3 pixels.

Pour copier le contenu de la sélection, et donc créer un calque pour chaque élément, faites [Ctrl+J]. A partir de ce calque dupliqué, appliquez-lui le Flou radial afin d’apporter un mouvement de rotation aux roues. Vous trouverez ce réglage dans le menu Filtre / Atténuation.

Pour sélectionner la forme de la roue plus précisément avec l’outil « Ellipse de sélection », utilisez le paramètre « Transformer la sélection » dans le menu Sélection. Vous pourrez alors améliorer le contour de la sélection de la roue.

Ensuite, créez un Masque de fusion (situé en bas du panneau calque), tout en maintenant enfoncée la touche [Alt] afin de créer un fond noir. Sélectionnez l’outil Pinceau (B), et mettez le blanc en couleur de premier plan, et le noir en arrière plan. Puis passez l’outil sur votre photo. Vous pouvez à tout moment repasser votre outil afin d’effacer le flou appliqué par erreur. Pour cela, il vous suffit juste d’inverser les couleurs de premier et arrière plan.

Une autre façon est possible avec l’outil Sélection rapide, afin de détourer la voiture.

Utilisation de l’outil de dilatation sur Photoshop, pour créer un dynamisme plus globale, ça marche aussi!

Il faudra alors copier la sélection [Ctrl+J], convertir le calque en objet dynamique, puis le dupliquer à nouveau.

Vous récupérerez la sélection du détourage, et en allant dans le menu Sélection puis Modifier, vous choisirez le paramètre Dilater (avec une valeur d’environ 10 pixels).

Vous retournerez de nouveau sur le calque d’arrière plan, puis dans le menu Edition, vous sélectionnerez le paramètre Remplir, avec l’option « Contenu pris en compte ». il ne vous restera plus qu’à convertir le calque en objet dynamique et à la dupliquer.

La différence entre les pixels et les vecteurs, différence fondamentale entre illustrator et photoshop

 

Différence entre illustrator et photoshopPour comprendre les différences entre une image pixélisée et une image vectorisée, nous allons pour commencer vous donner la définition de chacun de ces mots.

Une définition pour comprendre la différence entre Photoshop et Illustrator.

Définition d’un pixel avec orientation photoshop

Un pixel est un des plus petits éléments d’une image et est souvent approximativement rectangulaire, voir parfois carré et comporte des informations de couleurs.

Pouvant être abrégé px ou p, ce terme provient d’une expression anglaise « Picture element » qui signifie élément d’image.

Ces points, appelés donc pixels, assemblés les uns aux autres constituent alors l’image finale, appelée image matricielle et leurs nombres caractérisent la définition de cette même image. Plus le nombre de pixels est important, plus la qualité de votre image n’en sera que meilleure.

Définition d’un vecteur avec orientation illustrator

Un vecteur est un terme, une formule mathématique qui représente un segment avec un point d’origine et un point final et qui comporte des caractéristiques tels que l’épaisseur, la couleur, la forme, etc.

Une image vectorielle est donc composée essentiellement de formes géométriques individuelles pouvant subir différentes transformations.

Illustrator étant un logiciel de création graphique vectoriel, il est principalement utilisé pour créer des logos, affiches, flyers, illustrations, etc, et son avantage en utilisant donc des images vectorielles est qu’on pourra agrandir ces mêmes images autant qu’on le souhaite, pour les insérer dans différents formats de documents ou supports, ces images seront toujours de bonne qualité contrairement aux images pixélisées qui deviendront de plus en plus floues au fur et à mesure de l’agrandissement. Nous n’avons plus ces notions de résolution et de définition propres aux images pixélisées.

Pour résumer, vous pourrez par exemple aussi bien insérer le logo que vous avez crée sur Illustrator sur une carte de visite ou sur un panneau publicitaire de 7 mètres par 3 mètres sans perdre la moindre qualité de votre image originale.

Une image vectorielle pourra également subir facilement des transformations géométriques sans aucune perte de qualité alors qu’une image faite de pixels pourra elle aussi être transformée mais perdra rapidement en perte d’information, ce qu’on nomme la distorsion.

Un autre avantage en travaillant avec des images en mode vecteur est que l’on défini une image avec très peu d’information ce qui permet de gagner considérablement en poids de fichier, contrairement à une image en mode pixels qui elle, plus elle sera grande, plus le fichier sera lourd.

Par contre, travailler en mode vecteurs permet uniquement de créer des images simples, même si superposant plusieurs éléments nous pouvons arriver à des images assez élaborées mais une photo réaliste comme la photo d’un paysage par exemple ne pourra pas être crée dans ce mode, le nombre de détails étant trop importants.

Ecrire un texte doré ou avec un effet d’or en utilisant Photoshop CS6

C’est certainement l’effet de texte le plus demandé et le plus voulu, même si la mode du flat design utilisé dans le web marginalise ce type d’effets. Bref, ce qu’il y a d’intéressant dans le fait de faire un texte en or sur photoshop, c’est le procédé et les effets de calques utilisés.

  • Pour commencer, ouvrez un nouveau document. Vous pouvez choisir de l’ouvrir avec un arrière plan transparent, ou de couleur blanche (par défaut).

Si votre arrière plan est blanc, le mieux est de le changer en noir.

  • Sélectionnez l’outil Texte (T), puis saisissez votre texte.

Un calque Texte se créé automatiquement. Cliquez deux fois sur celui-ci ou allez dans le menu Calque, sélectionnez « Style de calque » et choisissez « Option de fusion », ou encore, faites un clic droit sur votre calque et sélectionnez cette option.

Une fenêtre s’ouvre alors.

  • A partir de celle-ci, allez dans « Biseautage et estampage », des réglages vous sont donc proposés. Augmentez la taille de quelques pixels (5 px), en fonction de votre image. Vous pouvez tester ces réglages jusqu’à l’obtention d’un résultat satisfaisant. Puis validez.
  • Ensuite, ajoutez un calque de réglage « Teinte/Saturation ». Une nouvelle fenêtre apparaît.
  • Cochez la case « Redéfinir », en bas de ce menu.
  • Pour le réglage Teinte mettez votre curseur sur le Jaune, augmentez fortement le réglage Saturation, puis diminuez le réglage Luminosité. Voici un exemple :

Vous obtiendrez alors votre texte de couleur or.

  • Fusionnez vos calques, pour cela, allez dans le menu Calque, puis sélectionnez « Fusionner les calques visibles ».
  • Enregistrez le tout.

Vous avez alors votre effet texte, utilisable sans problème dans tout fichier si vous l’enregistrez bien en format png.

Mettre une image dans un texte avec Photoshop

Grâce à Photoshop CS6, il vous sera facile de mettre une image dans un texte, permettant d’avoir l’effet de l’image ci-dessous.

  • Commencez par ouvrir votre image.
  • Cliquez sur l’outil Texte (T), puis saisissez votre texte. Vous avez alors la possibilité de modifier ses caractéristiques (typographie, taille, alignement…). Sachez que pour mettre une image en forme de texte, il vaut mieux que celui-ci soit de caractère assez gros, pour laisser plus de visibilité à l’image.
  • Une fois votre texte placé sur votre image (vous pouvez toujours le déplacer où bon vous semble), une sélection va être réalisée. Pour cela, maintenez enfoncé la touche [Ctrl] puis cliquez sur votre calque de Texte. Cliquez ensuite sur le calque représentant votre image de départ. Copiez/Collez la partie sélectionnée, un nouveau calque est créé, contenant le texte rempli par l’image.

Une autre façon de le faire, c’est en utilisant l’outil « Masque ».

  • Une fois votre image ouverte, sélectionnez l’option « Masque de texte horizontal », dans l’outil Texte. Placez votre bloc de texte sur votre document et saisissez votre texte. Durant la saisie de votre texte, un arrière plan rouge apparaît : l’outil Masque.
  • Une fois votre saisie terminée, vous pouvez déplacer votre texte sur votre document avec l’outil Déplacement. Puis cliquez sur l’outil Masque de fusion afin d’incruster l’image dans votre texte.
  • Et pour finir, sachez que vous pouvez également déplacer votre masque de fusion. Pour cela, cliquez sur l’icône de chaînage (au centre des deux calques) puis déplacez au choix l’image ou le masque en cliquant respectivement sur leur vignette pour les sélectionner.

Votre image est donc incorporée à votre texte. Il ne vous reste plus qu’à enregistrer votre travail

Les corrections de tons avec les courbes sur Photoshop CS6

Modifier une image grâce à la fonction Niveaux et à la fonction Courbes de Photoshop.

La fonction Niveaux propose trois niveaux de réglages:

  1. Tons foncés
  2. Tons clairs
  3. Tons gamma.

La fonction courbe elle offre plus de précisions puisqu’il est possible d’intervenir autant sur les tons clairs que sur les demi-tons mais également sur les tons foncés. Grâce à cela nous pouvons placé directement jusqu’à l’intégration de 14 points de contrôle sur leurs courbes. Vous pouvez le faire sur la courbe, mais également directement à partir de l’image.

Dans chacune de ses fonctions vous aurez également des options qui seront directement disponibles en haut dans le menu des propriétés puis en allant dans les options d’affichage des courbes.

Le menu du panneau courbes pour vous donner accès aux options se trouve à droite du panneau, il s’agit du petit pictogramme avec la flèche vers le bas et quatre traits superposés (sauf pour les présentations plus académiques, il s’agit d’un simple bouton option, cela dépend de votre OS).

La courbe de gradation, pour la gestion de la luminosité de votre image sur Photoshop.

Autre élément pour faire des modifications, c’est la courbe de gradation. C’est ce qui vous permettra de voir comment est distribué la luminosité de votre image. En activant le bouton “Affichez l’écrêtage”, vous verrez alors afficher des valeurs sur entrée (axe des abscisses) et sur sortie (axe des ordonnées). Le réglage se fait directement à la main grâce à votre souris sur la courbe, sinon, vous pouvez jouer avec les valeurs pour voir le résultat de votre image.

Ces informations peuvent être réglées directement sur la couche RVB ou sur l’une des couches directement, pour orienter la colorimétrie de votre document.

A quoi sert la goutte d’eau sur Photoshop et comment l’utiliser

L’outil « Goutte d’eau » permet d’atténuer certaines zones d’une image en agissant sur le flou de la zone agissante. Il permet du coup de mettre en avant un élément par rapport à un autre grâce à l’effet flou qu’il provoque par son utilisation. C’est un outil de photoshop qui vient la plulpart du temps

goutte-eauLa première utilisation que l’on en fait, c’est lors d’une exposition trop forte à la lumière pour gommer par exemple l’effet d’un flash sur un visage.

Voilà quelques pistes d’utilisation simple:

Dans un premier temps, pour éviter les modifications irréversibles sur votre document, cochez l’option « Échantillonner tous les calques », et pensez à créer un nouveau calque pour les manipulations à venir, avec cet outil.

Vous êtes alors prêts à adoucir votre image. Sélectionnez l’icône : situé dans la barre d’outils à votre gauche. Aucun raccourci n’est prévu pour cet outil.

Plusieurs réglages vous sont alors proposés dans la barre d’options située au dessus de votre document Photoshop. Vous pouvez alors modifier la forme de votre goutte d’eau, son épaisseur, mais également la dureté de celle-ci.
A savoir : plus l’épaisseur est importante, plus le résultat sera visible. N’insistez donc pas trop, le trop fort se voit et donc le “trucage” se verra et gâchera l’effet.

Vous êtes donc libre de régler vos paramètres comme vous le souhaitez à condition de ne pas trop en faire, mais c’est le cas pour tous les outils Photoshop.

Ensuite, en faisant de simples clics sur votre image, et en procédant par des « va-et-vient » plusieurs fois au même endroit, vous obtiendrez un effet plus atténué, et donc une image plus ou moins floutée en fonction de vos paramètres présélectionnés.
La « Goutte d’eau » aura donc des résultats très intéressants pour amenuiser certains excès de photo, les défauts d’un visage en sont l’illustration parfaite.