Importer un document Word sur InDesign

Faire un importation avec ou sans les éléments graphique de votre document Word, sur indesign.

La plupart du temps, le réflexe est de faire un copier coller de voir d’a une design. Malheureusement lorsqu’on a un document Word qui a été travaillé par quelqu’un d’autre et qui ne correspond pas à ce que l’on souhaite réaliser, Le mieux est de faire une importation sur InDesign de votre document Microsoft Word.

L’option est simple : Il faut d’abord déterminer le nombre de pages que vous souhaitez avoir, comme pour un document normal, afin que ça corresponde.

Préalablement, il faut vérifier que le format que vous utilisez sur Word correspond avec le format de votre document Indesign. Si jamais ce n’est pas le cas, faîtes les ajustements au préalable, ça évitera les blocages et les incompatibilités.

Une fois que cela est fait et que votre document indesign est créé, il faut aller dans Fichier > Importer.

importer un document word dans indesignAlors, vous pourrez sélectionnez directement votre document Word, mais n’oubliez pas d’activer l’option ‘Afficher les options d’importation’ dans le bas du menu contextuel qui s’est affiché.

Ensuite vous cliquez sur Ouvrir, et un nouveau menu s’affiche, celui des options d’importation d’un document word. S’il s’ouvre c’est déjà qu’il a bien détecté que votre document était un document Word, c’est donc bon signe;)

Vous n’aurez ensuite qu’à cliquer sur les options qui vous intéressent, à savoir si vous souhaitez intégrer la table des matières, les notes de bas de page, le texte d’index,  et les notes  de fin de page.

Côté présentation, couleur, police et structure de paragraphe de votre document Word,  vous pouvez tout simplement supprimer la mise en forme du texte et des tableaux,  mais vous pouvez également les conserver. S’il y a des conflits de mise en forme, vous les verrez et pourrez ensuite les noter car la localisation de ces problèmes d’importation est bien détaillée.

Une fois les options sélectionnées, il ne vous reste qu’à valider.

Validation faite, c’est exactement comme pour l’importation d’un texte normal avec le signe “+” qui se posera en fin de page pour que vous puissiez faire suivre l’importation de votre .doc sur le page suivante.

Rien de compliqué, mais n’oubliez pas que le mieux est de ne pas importer les mises en forme. Surtout que la plupart du temps, lorsqu’on importe un document word pour le retravailler sur indesign, c’est justement pour pouvoir être en libre dans la création graphique ou pour l’adapter à une charte graphique déjà établie.

Exporter un document inDesign en HTML

Exporter un document inDesign en HTML-1

Exporter un document inDesing en HTML est une fonction peu connue car beaucoup d’utilisateurs se sont heurtés à la question suivante : mais pourquoi il n’y a que des balises <p> dans mon fichier HTML ?

 1. Le formatage du texte

Tout le secret réside dans le formatage du texte. En effet, par défaut, inDesign formate tout le texte comme du paragraphe. C’est pour cette raison qu’à l’export il y est cette multitude de balises <p></p>.

Dans l’exemple ci-dessous, se trouvent deux titres. L’objectif est de formater le premier en tant que titre de niveau 1 et le second en un titre de niveau 2 avec une class nommée « toto » :

Titre de niveau 1

Titre de niveau 2

Sélectionnez le titre de niveau 1, puis allez dans Fenêtre -> Style -> styles de paragraphe (ou F11) pour faire apparaitre la palette ci-dessous.

Exporter un document inDesign en HTML Par défaut, elle ne contient que le style paragraphe standard. Cliquez sur le bouton Créer un nouveau style (à droite du bouton corbeille). Un nouveau style appelé Style de paragraphe 1 est créé. Faite un double-clique dessus.

Dans la boîte de dialogue Option de style de paragraphe, rendez-vous à présent dans l’onglet Exportation du balisage (le dernier de la liste), puis renommez le style. Dans cet exemple ça sera H1.

Dans le menu déroulant Balise sélectionnez h1. Cliquer sur OK pour valider.

Sélectionnez à présent le titre de niveau 2, puis créer lui un nouveau style. Dans le menu déroulant Balise sélectionnez h2 et dans le champ Class tapez toto. Cliquer sur OK pour valider.

2. L’export pour le Web

Allez dans le menu Fichier -> Exporter… et dans le menu déroulant Type, sélectionnez HTML. Cliquer sur Enregistrer pour valider.

Une nouvelle boite de dialogue appelé Option d’exportation XHTML propose une série de paramètres. Dans notre exemple, il faut juste s’assurer que dans l’onglet Avancé soit bien coché CSS incorporé, sans cela, inDesign se contente d’exporter notre document avec les balises H1 et H2 sans prendre en considération la mise en forme telle que la couleur et la taille du texte ainsi que les class.

Nota : si des images figures dans votre document et qu’elles doivent être elles aussi exportées dans le fichier HTML, allez dans l’onglet Image et changez la résolution qui doit être de 150ppp à 75ppp. Pour le Web 75ppp est amplement suffisant.

Insérez un tableau sur un page indesign CS6 – CC.

L’intégration d’un tableau sur indesign est assez simple, mais la procédure n’est pas directe.

Il faut d’abord démarrer par l’intégration d’une zone de texte que vous délimiterez sur une ou plusieurs colonnes.

Une fois cette zone de texte intégrée, il faut cliquez avec l’outil texte, puis allez dans le menu tableau.

Cliquez sur le menu “insérez un tableau” et vous verrez alors une fenêtre apparaître, dans laquelle vous pourrez choisir les dimensions du tableau:

  • Lignes de corps.
  • Nombre de colonnes
  • Lignes d’en têtes
  • Lignes de pied de tableau.

Il vous suffira ensuite valider avec le bouton ok pour que le tableau s’insère directement dans votre feuille indesign.

Vous pourrez également faire un copier coller directement à partir d’un tableau excel pour l’intégrer dans votre feuille indesign.

Pour cela, en parallèle, ouvrez Excel, et faite un copier coller de la zone du tableau que vous souhaitez reproduire.

Posez votre souris sur la première case du tableau précédemment réaliser (pas besoin d’avoir un nombre précis de ligne ou de colonne, puisqu’en cas de dépassement, indesign s’ajustera à votre besoin) et faites un copier coller.

Vous aurez alors votre tableau intégré dans votre feuille indesign.

 

Importer et modifier une image sur Indesign

Plusieurs façons existent pour insérer et modifier une photo sur un document Indesign, voilà les principales fonctions qui vous permettront de le faire.

Pour importer votre photo sur votre document, allez dans le menu « Fichier – Importer », puis sélectionnez-la à partir de votre ordinateur.

Vous pouvez donc la placez directement sur votre document. Votre photo sera alors de dimension réelle, il sera alors nécessaire de la recadrer.

Ou alors vous pourrez créer un bloc rectangulaire (F) préalablement. Il vous suffira juste de la placer dans celui-ci. Vous trouverez cet outil dans la barre située à gauche de votre écran.

Votre photo importée apparaît alors dans un cadre bleu, composé de 8 petits carrés vous permettant de la redimensionner ou de la recadrer. Attention, le cadre bleu est le cadre de l’image et non l’image, à ne pas mélanger, mais vous pourrez vous en rendre compte lorsque vous ferez la modification.

L’outil sélection vous permettra de déplacer votre photo sur votre document.

Ce cadre orange/marron vous permettra de modifier directement la taille de votre image. Pour obtenir cet outil plus rapidement, cliquez sur l’icône dans la barre d’outils à votre gauche.

Vous pourrez ensuite adapter le cadre bleu au contour de votre image.

En sélectionnant votre image, une barre de réglage apparaît, afin d’apporter quelques modifications à celle-ci.

Vous pourrez alors zoomer ou dézommer votre photo, lui faire des inclinaisons avec l’outil « rotation ».
Les fonctionnalités d’Indesign CS3 permettent aussi d’apporter des contours au bloc de votre image, des effets de transparence, ombre portée etc… Vous les trouverez en cliquant sur l’icône « fx ». Vous avez également la possibilité de positionner votre image en fonction du texte. Vous trouverez toutes ces fonctionnalités dans la barre ci-dessus.